Un mois en cale sèche – partie 2

Comment s’est déroulé ce fameux mois hors de l’eau? Et bien, sans surprise, vous savez déjà que nous sommes toujours dans le chantier. Alors, que s’est-il donc passé? Que se passe-t-il dans ce trou noir mystique qui aspire le temps et que les gens appellent “chantier naval” ? Comment un plan de 3 semaines peut-il se transformer en une odyssée de 5 mois ? Je n’en suis pas tout à fait sûr. Voici ce qui s’est passé :

Lire plus

Est-ce qu’on s’ancre la nuit?

L’une des questions récurrentes qu’on se fait souvent poser lorsqu’on parle d’être en passage – naviguer plus de 24 heures sans s’arrêter – est exactement celle-ci : comment faites vous pour vous arrêter la nuit? Il doit bien y avoir quelque chose d’intelligent qui nous permet d’arrêter le bateau une fois le soleil couché! Non?

Lire plus

L’école sur Pablo, partie 2 – La déscolarisation

Pour nous, l’école réfère à la partie académique : assis avec du papiers, des cahiers, des crayons, des fiches. Mais voici aussi ce qui fait partie des apprentissages sur lesquels nous travaillons avec Salty et Matey au quotidien hors école, ce qu’on appelle la déscolarisation. Et contrairement à ce qu’on puisse penser, ça demande du temps de recherche et de travail de la part du parent.

Lire plus

L’école sur Pablo

Je ne suis pas professeur de profession, mais c’est mon travail de faire l’école à Salty.

Voici son programme complet:

  • Drill – 5 minutes
  • Apprentissage de la lecture – 20 minutes
  • Apprentissage de l’écriture – 20 minutes
  • Apprentissage des maths – 20 minutes

7 jours par semaine, de 7h30 à 8h30 – avec mon café du matin.

Lire plus
Prepare for war!

La grande guerre de 11 ans

“Un jour Cass, nous aurons un bateau sec”, dis-je en descendant dans Sputnik. C’était il y a 8 ans et j’étais une fois de plus accueilli par des flaques d’eau sur le plancher. Un mélange d’eau de pluie provenant du mât, de condensation due au froid du Québec et de millions de fuites inconnues. Je voulais avoir un bateau sec. Un bateau sans eau dans la cale. Ce qui n’est pas une mince affaire, vu que Sputnik avait 27 ans. Et que c’est… un bateau.

Lire plus