Chapitre 25. La ménagerie de Cumberland Island

Cass est tellement énervée qu’elle ressemble à notre ancien chien quand quelqu’un arrivait à la porte :

-Oh my god oh my god oh my god! J’arrive pas à croire qu’on quitte le chantier Sam! HIIIII!!!!! Chu excitée sans bon sens!

-Calme toi Cass, on est à 10 minutes du chantier à peine, on vient de partir! renchérit Sam.

-HIIII!!!!!!

-Pour moi, le trip est pas encore commencé. Tant qu’on sera pas sur une plage de sable blanc, pis bla bla bla, ça sera pas vraiment ce que j’imaginais.

-C’est quoi le bla bla bla dans ta phrase, Sam?

-Je sais-tu moi, genre. Euh….des dauphins, des tortues de mer. Tu le sais ce que je veux dire Cass!

-On va se calmer le dauphin je pense! On va commencer par aller à Cumberland Island pour la première nuit. Il parait que c’est super beau. Tom et Chris sont déjà rendus sur leur bateau. Ils veulent nous faire visiter l’île.

-Un genre de parc national sûrement avec un guichet d’entrée… Pas super bucolique hein.

-T’es donc ben rabat-joie, Jobin!

-C’est pas la “vraie” nature, tsé. Sauvage pis toute, bon!

-Pfff…

Deux heures plus tard, nous arrivons à Cumberland Island et nous mettons à l’ancre joyeusement proche du voilier de Tom et Chris, (voilier Persistence), et qui ont fait 10 fois le trajet que nous ferons en Floride et qui ont offert de nous donner leurs trucs. On s’apprête à diner lorsque la radio VHF s’allume:

-PABLO PABLO PABLO. Ici Persistence. C’est Tom.

Sam empoigne le VHF et prend sa voix de capitaine cool. Je vous promet que la conversation qui suit a été la plus courte que j’ai jamais entendue au VHF:

-Persistence. Ici Pablo, dit-il.

-DAUPHINS À 11h! TERMINÉ.

NO WAY! Des dauphins pour vrai à côté de nous! Laissez-moi vous dire que le diner a refroidi sur un moyen temps pendant que les enfants voyaient des dauphins pour la première fois dans la baie!

***

Après une longue séance d’observation et un dîner, on a débarqué pour aller visiter Cumberland Island. On se rappelle, l’île qui allait être ”faussement sauvage pis vraiment de la vraie nature”, selon Sam.

Chris se met en mode guide touristique. Et nous lance :

-Vous allez peut-être voir des cheveux sauvages, dit Chris.

-Hein, s’exclame Cass. Ça existe ailleurs que dans la pampa Argentine ça?

-Oui oui. Il y a eu des cheveux dans les années 1800, mais maintenant, ils sont retournés à l’état sauvage et se reproduisent.

Et comme de fait, on a vu au moins six chevaux sauvages sur la plage déserte. Et pas loin de 18 autres dans le reste de l’ile au travers des ruines.

Au milieu des ruines inhabitées, les chevaux se promènent à l’état sauvage.

C’était magique de voir Sally courir vers les chevaux sur la plage.

Plus tard:

-OHHH regardez! C’est un tatou, nous dit Tom.

-PAS VRAI!?

On regarde la petite carapace se trémousser, vraiment excités. Aucun de nous n’en avait jamais vu.

– Et Chris, qu’est-ce qui bouge là bas dans l’arbre…?

Un petit bambi sort d’un boisé. Suivi de sa mère. Le premier arrête net alors que le deuxième se décide à passer à côté de nous. Il passe à 2 mètres de Sally. (On avait tout filmé, mais Sam a flushé tout ça en faisant un accidentel “backup” hum hum…)

-Regardez là-bas, un aigle!, remarque encore Chris.

-Ohhhhhhh!

Le soir venu je regarde Sam avec un sourire de type “KIN TU VOIS BIEN!” :

-Pis, le trip est tu assez commencé à ton gout? Monsieur-on-a-vu-des-aigle-tatou-bambi-chevaux sauvages sur la plage et dauphins autour du bateau?

-Non.

-Hein?

-Non! As-tu vu des tortues de mer toi aujourd’hui? Non? Bon. Faque c’est ça.

Pour votre info, il y a peu de jours où on ne voit pas de dauphins. 🙂

Sam a même vu un lamantin, mais ça, il est le seul à l’avoir vu…

Salty dédiée à pousser Matey sur la plage.

You may also like

2 Commentaires

  • Danielle et Raymond January 11, 2019   Répondre →

    Ahhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!! Que vous me faîtes rêver… J’aime tellement te lire Cassandre. Tu as un don pour raconter. Je dirais que tu tiens ça de ton père et le don de l’écriture de ta mère. Je sais bien… les deux sont intimement liés, mais j’y vois une différence subtile ! Hi ! Hi !
    ET VIVENT LES TORTUES DE MER ET VOGUE LA GALÈRE AVEC LES LAMENTINS SAM !!! BISOUS À TOUTE LA FAMILLE ET À VOS AMIS… POURQUOI PAS ?
    XOXO XOXO XOXO XOXO

    • cass January 18, 2019   Répondre →

      Sam dit qu’il a vu deux lamentins aujourd’hui encore! Et encore le seul à les avoir vu… 😉 Merci et bonjour à vous deux!

Laissez-nous un message